Ils nous ont fait l'honneur de passer au Stade Français

isao_okano

Invité pour Le 50ème anniversaire de l’association des internationaux (AIJ), le Stade Français a été très honoré de recevoir dans son dojo Isao OKANO, où une centaine de participants. Les judokas de la section judo ju jitsu du stade, mais également d’anciens grands champions, Pierre ALBERTINI, Jean-Claude BRONDANI, Alain NALIS, Guy AUFFRAY, Gérard GAUTHIER, Thierry REY étaient présents ainsi que Jean-Paul CHAPPOUX, Alain FRANCOIS et Yves HERVOUET Des FORGES, maire adjoint chargé des sports.

Champion olympique en 1964 à TOKYO, champion du monde en 1965, champion du Japon toutes catégories en 67 et 69, Isao OKANO est un homme de défis, un entraîneur de réputation mondiale et un formidable éducateur.

A 71 ans, Isao a illuminé notre soirée par ses prestations techniques, par la qualité des démonstrations, sa forme de corps, sa richesse technique, son sourire, sa disponibilité. Du grand art. Moments inoubliables, magiques.

Je cite les propos de Pierre ALBERTINI sur l’importance de son exemple. Un petit peut triompher d’un plus grand, un léger peut se défaire d’un plus lourd, un faible peut vaincre un plus fort, à condition de se préparer en conséquence et d’appliquer avec méthode et rigueur le principe du JUDO. Par ses résultats contre des adversaires beaucoup plus lourds, beaucoup plus forts et plus grands que lui, Isao OKANO a magnifiquement illustré et symbolisé le principe universel du Judo : « la meilleure utilisation de l’énergie du corps et de l’esprit ». Le second, c’est qu’il n’y a pas de limites à l’entraînement. L’esprit doit maîtriser le corps et la fatigue qui s’y rattache, pour les repousser. C’est précisément lorsque le corps « n’en peut plus » que l’on découvre dans la souplesse et le relâchement, la force véritable.

Vraiment une soirée inoubliable.

Contact

01 40 71 33 58

artsmartiaux@stadefrancais.asso.fr