Page précédente

5 semaines après avoir levé les bras à Ostende à l’occasion de l’épreuve Coupe du Monde qui se tenait en Belgique le 9 mai dernier, Riadh Tarsim récidive sur le circuit automobile d’Estoril ce dimanche 13 juin, mais avec cette fois ci un titre de Champion du Monde en jeu. David Franek qui avait revêtu le célèbre maillot arc en ciel en 2017 à Pietermaritzburg en Afrique du Sud et qui nous a quitté prématurément l’année suivante peut être fier de son successeur.
Riadh Tarsim l’emporte donc en devançant au sprint le grand favori et double Champion du Monde sortant l’Allemand Vico Merklein ainsi que 4 autres rescapés qui avaient résisté aux écrémages successifs d’une course ardue sur un circuit pas facile et où le vent venait compliquer encore la tâche des coursiers.
C’est cette semaine que sera annoncée la sélection française des paracyclistes pour Tokyo, nul doute que Riadh y a toute sa place.

Voir les résultats